Avisto : société

Témoignage développeur logiciel C# .NET

Témoignage Développeur Logiciel C# .NET

Richard est développeur logiciel C# .NET, entré chez AViSTO après un diplôme d’ingénieur d’Ingésup Paris. Il nous parle de son parcours, de son métier et partage avec nous le bien-être au travail qu’il ressent dans l’entreprise.

Développeur logiciel C# .NET chez AViSTO
Crédit photo : Freepik

Sa formation : DUT informatique et diplôme d’ingénieur d’Ingésup Paris

Q : Peux-tu me présenter ton parcours, à partir de l’enseignement supérieur ? Après le BAC, j’ai choisi de faire un DUT informatique à l’Université Paris Sud, à Orsay ; j’avais exclu l’option classes préparatoires car ça me semblait trop théorique. Pour valider ce DUT, j’ai réalisé mon premier stage en entreprise, et j’ai beaucoup apprécié. Du coup, j’ai décidé de faire une école d’ingénieur en alternance, Ingésup Paris, dans le 20ème. J’ai alors travaillé pour deux entreprises différentes, mais toujours autour des technologies Microsoft ; c’est comme ça que je me suis spécialisé en C# .NET. Puis je suis entré chez AViSTO.

Le métier de développeur logiciel C# .NET

Q : En quoi consiste ton métier de développeur logiciel C# .NET ? Avant tout, le métier d’ingénieur est un métier de technicité et de compréhension. On analyse un besoin, on discute avec le demandeur, on réfléchit à des spécifications, on les décrit et on rédige un cahier des charges.
Quand on a bien ciblé le problème, on essaie d’y répondre en développant une application avec notre langage de programmation.
Une fois le développement réalisé, il y a la partie test puis le déploiement de la recette avec le client pour confirmer que tout marche bien.
Donc pour résumer, il y a 3 phases : l’analyse, le développement et le suivi.
Q : Qu’est-ce qui te plaît dans ton métier de développeur logiciel C# .NET ? Les 3 phases me plaisent, même si la phase d’analyse est pour moi la plus intéressante car on fait travailler ses méninges ! Comme il y a une multitude de projets, on se confronte à différentes problématiques qu’on essaie de comprendre.

Pour la partie développement, il faut savoir que les technologies évoluent rapidement. Quelque chose qui paraissait à la pointe il y a plusieurs années en arrière ne l’est plus. Ce renouvellement constant des technologies, mais des pratiques également, est passionnant, même si cela implique une constante remise en cause personnelle.

Par exemple, en C#, on a commencé avec des applications en Visual Basic comme les Windows Forms, qui étaient quand même très moches, avant que le WPF ne révolutionne les applications graphiques. Puis on a développé des applications compatibles smartphones, tablettes et PC. Le framework .NET a suivi l'évolution de Windows, ce qui a permis de faire des applications cross-plateforme (avec Windows 8), peut-être bientôt des applications pour lunettes connectées. On développe de manière collaborative avec SharePoint, on peut aussi créer des sites web avec ASP.NET. En résumé, ce qui me plaît avec le .NET, c’est qu’on peut atteindre toutes les plateformes. Cela permet de constamment se diversifier.
Q : Et la partie suivi ? Elle est intéressante aussi, c’est le moment où l’on voit si l’application marche ; si ce n’est pas le cas, on cherche à comprendre pourquoi. Par exemple, durant mon alternance, j’étais au siège d’une entreprise et je développais des applications diverses et variées pour répondre aux besoins de collaborateurs des services administratif, RH, formation, financier… J’aimais me balader dans les couloirs pour aller à la rencontre des utilisateurs et dialoguer avec eux. Bon, parfois, certains avis ressemblaient fort à du pinaillage (ex : « j’aimerais bien que tu mettes tel élément 3 mm plus à droite »), il a donc fallu que j’apprenne à mettre un peu d’eau dans mon vin. Q : Y a-t-il d’autres choses que tu n’aimes pas particulièrement ? La partie que le développeur n’aime pas trop, ce sont les tests ! Si on pouvait les laisser aux autres… je plaisante. Bien entendu, on les réalise avec rigueur, par exemple les tests unitaires après chaque phase de développement pour éviter les régressions. Il est inenvisageable de livrer quelque chose qu’on n’a pas testé.

Pourquoi est-il devenu développeur logiciel C# .NET

Q : Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire ce métier de développeur logiciel ? C’est venu au collège, en 3ème. J’avais une calculatrice TI84+, j’ai fait mes premiers programmes dessus (ex : un snake). Ensuite, en terminale, en sciences de l’ingénieur option électronique, on réalisait de petits programmes avec des langages de base pour allumer des moteurs, des leds etc… J’ai commencé comme ça, ça me plaisait bien.
Pendant mes 2 ans de DUT informatique, j’ai ensuite constamment développé des applications sur mon temps personnel pour faciliter ma vie sociale et étudiante (un agenda, une application pour suivre des notes…). Cela me faisait gagner du temps dans ma vie personnelle, je me suis donc dit « pourquoi ne pas faire ça dans ma vie professionnelle ? ». C’est venu assez naturellement.
Q : Et pourquoi le logiciel applicatif, plutôt que le logiciel embarqué ? Tout simplement parce que pendant mon DUT, j’ai davantage apprécié les langages haut niveau (Java, C#, C++, PHP etc.). Je trouvais ça plus concret, je voyais les choses tourner, c’était beaucoup plus visuel, un site web par exemple. L’embarqué, avec du C, ça me paraissait plus obscur. Q : Est-ce que tu rencontres des difficultés particulières dans ton métier de développeur logiciel C# .NET ? Les difficultés techniques existent toujours car lorsqu’on s’attaque à un problème jamais vu, il faut l’appréhender et le matérialiser. Mais l’aspect technique est toujours surmontable. Ce qui est souvent plus compliqué, c’est la discussion avec le demandeur, qui n’a pas toujours une vision très claire de ce qu’il souhaite.

Pourquoi il conseille de devenir développeur logiciel C# .NET

Q : Imaginons que tu aies en face de toi un étudiant en école d’ingénieur, ou qui suive un cursus équivalent à l’université. Est-ce que tu lui conseillerais le métier de développeur logiciel C#/.NET ? Je ne suis pas sûr d’avoir assez d’expérience pour donner des conseils… mais oui, bien sûr, je conseille mon métier.
D’une manière générale, le développement logiciel est très intéressant car tu te confrontes à une multitude de problématiques. Ensuite, le C# est particulièrement attirant car il est cousin du Java ; même s’ils ont des framework propres, tous les deux sont des langages de programmation objet avec une logique semblable.
L'avantage du .NET va se situer au niveau du design. Concevoir une belle application en .NET est bien plus accessible qu'en Java à mon sens. Il existe même des logiciels comme Blend pour les designers. Cela permet de séparer les logiques codage et design.
Le C# permet donc de travailler sur différentes plateformessmartphone, tablette, clients lourds (ex : quand on va dans une boutique de téléphonie, les logiciels de suivi clientèle sont souvent des clients lourds Java ou .NET) –, il t’ouvre aussi les portes du Web (le langage ASP appartient au framework .NET) ou de plateformes collaboratives comme SharePoint. C’est très vaste, tu peux voir du pays !

Son avis sur AViSTO

Q : Pour conclure, que penses-tu de ton expérience chez AViSTO ? J’avoue que j’avais une petite appréhension à l’idée de travailler dans le monde du service. Mais dès que j’ai rencontré Christophe (le responsable régional PACA), puis Fred (le directeur opérationnel), ils m’ont immédiatement mis à l’aise sur le fonctionnement de l’entreprise. On est très vite intégré, il y a une ambiance de partage.
En ce moment, je travaille au siège d’AViSTO à Sophia Antipolis sur un forfait : je vois tout le monde, j’ai l’impression d’avoir un petit cocon familial autour de moi. J’ai la possibilité d’échanger avec des ingénieurs plus expérimentés, qui partagent leurs connaissances. On prend très vite de l’assurance dans ce genre d’environnement, ce qui permet d’encadrer à son tour les nouveaux arrivants.
Au niveau de l’encadrement, les responsables d’affaires, qui sont eux-mêmes d’anciens ingénieurs, sont là pour discuter avec toi et vérifier que tout se passe correctement sur ton projet. Je me sens vraiment bien.

Exemples de Développements Logiciel en C# .NET chez AViSTO

  • Refonte complète d’un système d’information et de fidélisation de voyageurs d’un aéroport international : site web, back office, logiciel sur les bornes de l’aéroport et outil pour smartphone
  • Réalisation d’un outil interne pour le suivi des projets au forfait
  • Développement d’un outil RH de gestion des activités pour une société dans le monde de l’énergie
  • Développement d’un outil pour tester une dll (Dynamic Link Library) communiquant avec un système embarqué

Site carrières d'AViSTO

Nos dernières offres d'emploi

Un grand merci à Richard pour son témoignage !
Developpeur logiciel C# .NET

Français