Entretien d'embauche : jour J

Entretien d’embauche : après avoir envoyé vos CV, lettre de motivation, avoir obtenu un rendez-vous avec le recruteur et avoir réalisé toutes les étapes pour préparer un entretien, le jour J arrive enfin ! Vous appréhendez le déroulement de ce dernier ? Vous ne savez pas comment mettre toutes les chances de votre côté ? Pas de panique ! Nous vous guidons dans cette dernière ligne droite.

Sommaire :

  • Comment s’habiller pour un entretien ?
  • Passer un entretien d’embauche
  • Conseil entretien d’embauche

Comment s’habiller pour un entretien ? 

Pour ce faire, adaptez votre tenue en fonction des recherches que vous avez effectuées. Selon la culture de l’entreprise, vous devrez vous habiller de manière plus ou moins conventionnelle. Dans tous les cas, veillez à être présentable et propre sur vous, cela va de soi…

Pour les garçons, vous pouvez opter pour une chemise et un pantalon si vous candidatez à un poste d’ingénieur. Pour un poste de responsable d’affaires, privilégiez le costume avec potentiellement une cravate.

Pour les filles, le tailleur et les talons ne sont pas forcément de rigueur, vous pouvez également opter pour un pantalon.

Dans tous les cas il vaut mieux éviter les jeans et les baskets, et préférer des chaussures de ville.

Passer un entretien d’embauche

L’entretien d’embauche peut être décomposé en plusieurs phases, dont l’ordre peut varier :

L’accueil :

Dès votre arrivée sur les lieux, soyez courtois avec chaque personne que vous rencontrez. Si vous arrivez un peu en avance, il est possible qu’une personne ou le recruteur lui-même vous invite à patienter et vous propose une boisson en attendant. N’hésitez pas à l’accepter, cela peut vous aider à vous détendre avant l’entretien.

La présentation de l’entreprise et du poste :

Le recruteur vous présente l’entreprise, ses caractéristiques principales, etc. Il vous présente également le poste et vous apporte en général des informations supplémentaires concernant les missions. Durant cette étape, il vous faut être particulièrement attentif et noter tout ce qui ne figurait pas dans l’annonce, ou qui peut constituer une interrogation en fin d’entretien. Si vous avez une question à poser sur le moment, faites-le uniquement si cela n’implique pas de couper la parole au recruteur.

Votre présentation :

Il s’agit de votre réponse à la question « Parlez-moi de vous ». Dans votre présentation, veillez à être concis mais concret. Parlez distinctement, pas trop vite et en changeant le ton afin de ne pas endormir votre interlocuteur.

Le jeu des questions-réponses :

Généralement en fin d’entretien, le recruteur vous demande : « Avez-vous des questions ? ». Nous vous conseillons vivement de toujours répondre positivement à cette dernière. Dire que vous n’avez pas de question peut laisser transparaître un manque d’intérêt et de motivation de votre part. Les questions que vous pouvez poser émanent soit des recherches que vous avez effectuées en amont, soit d’éléments nouveaux qui ont été abordés au cours de l’entretien. N’hésitez pas à consulter nos exemples pour trouver les bonnes questions à poser en entretien.

La conclusion :

L’entretien se clôt généralement lorsque le recruteur vous signale qu’il a toutes les informations dont il a besoin. A ce moment-là, s’il ne le fait pas de lui-même, demandez-lui comment vous vous recontactez et sous quel délai vous pouvez espérer avoir une réponse. Cette question est incontournable. Enfin, n’oubliez pas de remercier le recruteur pour vous avoir reçu !

Conseils entretien d’embauche

Voici nos cinq conseils clés pour réussir votre entretien d'embauche.

Ponctualité

Nous vous conseillons d’arriver avec environ 15 minutes d’avance, cela montrera que vous avez fait un effort pour être à l’heure, et si vous avez un problème de transport vous éviterez ainsi d’arriver en retard. Il est inutile d’arriver trop en avance et cela pourrait avoir même l’effet inverse que vous espérez. Le recruteur pourrait être embêté car il n’a pas prévu de vous recevoir 45 minutes avant l’heure prévue. Il est également mal vu d’arriver en retard, mais personne n’est à l’abri d’un imprévu, d’un accident sur la route, … Si cela vous arrive, surtout, prévenez le recruteur ! Cela implique d’avoir pris soin de noter à l’avance son numéro de téléphone.

Communication non verbale

Veillez à avoir une poignée de main ferme : cela traduira votre dynamisme ! De même, ayez un regard droit et franc, les recruteurs n’apprécient généralement pas les regards fuyants.

Dès l’instant où vous serrez la main de votre interlocuteur, soyez souriant ; il est toujours plus agréable de s’imaginer collaborer avec quelqu’un de chaleureux qu’avec quelqu’un qui n’a pas l’air content d’être là.

Faites attention à votre posture : ne soyez pas avachis dans votre chaise ni trop en avant. Tenez-vous droit, le dos bien ancré dans votre chaise. Evitez de croiser les bras, ou de garder les mains sous la table.

Le jour J, vous devez paraître le plus professionnel possible, tout en restant relativement naturel. Essayez de vous détendre au maximum, même si les premiers entretiens d’embauche peuvent paraître intimidants. Dites-vous que les recruteurs ont été à votre place, eux aussi ont passé des premiers entretiens d’embauche ! Préparez vos affaires la veille, essayez de vous coucher tôt, prenez un bon petit déjeuner, en bref mettez toutes les chances de votre côté pour vous rendre en entretien d’embauche le plus serein possible !

La prise de notes

Durant l’entretien, prenez des notes :

  • Cela valorise votre interlocuteur, mais c’est aussi une forme de politesse.  
  • Il vous faut absolument noter les informations qui sont nouvelles par rapport à vos recherches, notamment celles qui ne figuraient pas sur l’annonce.
  • Cela vous permettra de vous souvenir des éléments évoqués en entretien, même avec une excellente mémoire, penser qu’on va pouvoir se rappeler de tous les détails est illusoire.
  • Cela montre votre professionnalisme : la prise de notes est une preuve de votre rigueur, qualité recherchée par les entreprises, notamment pour des ingénieurs amenés à travailler sur des projets de longue durée, complexes, multidisciplinaire, où collaborent de nombreux interlocuteurs.  

Attention cependant à ne pas noter tout ce que dit le recruteur : il vous faut noter quelques mots, des bouts de phrases synthétisés, utilisez des abréviations afin de rester attentif à ce que vous dit votre interlocuteur.

Vos points forts pour le poste

Mettez-les en avant ! Vous avez en principe préparé l’entretien avant de vous y rendre, cela signifie que vous connaissez les enjeux du poste, les qualités recherchées et les compétences requises. En outre, durant toute la durée de l’entretien il vous faudra garder à l’esprit ces éléments et tenter de les mettre en avant de manière subtile. Votre but est de montrer que votre profil est en adéquation parfaite avec le poste, et que vous disposez d’un petit truc en plus qui vous démarque des autres candidats.

Par exemple, si l’annonce stipule que la rigueur est une qualité requise pour le poste, entraînez-vous à avoir un discours structuré et logique. Vous pouvez pour ce faire utiliser la méthode de l’entonnoir.

Si l’enjeu du poste est le développement d’applications web et que des connaissances en frameworks sont requises, par exemple Ionic, Swift ou Cordova, n’hésitez pas à développer des exemples de situations dans lesquelles vous les avez utilisés.

Soyez prêt à répondre aux questions techniques que le recruteur pourrait vous poser, voire d’aller plus loin dans vos réponses. Il vous faut montrer que vous connaissez votre domaine.

Etre dynamique

En plus de faire preuve d’une oreille attentive, tentez au maximum de rebondir sur ce que vous dit votre interlocuteur afin de montrer votre intérêt.

Soyez le plus réactif possible afin de montrer votre dynamisme et motivation et si vous avez besoin de temps pour répondre à une question, faites-le savoir au recruteur.

Enfin, les deux aspects qui traduiront le plus votre motivation sont :

  • La pertinence des réponses que vous donnerez au regard du poste
  • Les questions ciblées que vous poserez au recruteur en fin d’entretien.

 

Enfin, à la suite de l’entretien, n’oubliez pas d'envoyer un mail de remerciement au recruteur dans les 48h, puis de le relancer dans les jours qui suivent si besoin !

En conclusion

Dès lors que vous mettez en exergue, lors de votre entretien d'embauche, en quoi votre profil correspond aux enjeux du poste, vous pourrez considérer avoir réussi ce dernier. Montrez-vous à la fois professionnel et naturel. Nous vous souhaitons bonne chance à toutes et à tous !

Découvrez de nombreuses autres astuces pour réussir votre entretien d'embauche en téléchargeant notre guide !