Préparer un entretien d'embauche

Préparer un entretien d’embauche est une étape capitale dans vos candidatures. Mais avant tout, félicitations ! Vous avez passé la première sélection du processus de recrutement, et votre profil semble coller au poste. A présent, il va falloir prendre un peu de temps pour vous entraîner afin d’être prêt le jour J.

Sommaire :

  • Pourquoi préparer son entretien d’embauche ?
  • Comment préparer un entretien d’embauche ?

Pourquoi préparer son entretien d’embauche

S’il est tant important de préparer son entretien d’embauche, cela s’explique par le fait qu’une grosse partie de ce dernier se joue en réalité en amont. Nous vous conseillons donc vivement de ne pas consacrer vingt minutes la veille de l'entretien à sa préparation si vous souhaitez réellement décrocher le poste !

Il est primordial de vous entraîner : être à l’aise à l’oral, parler de soi, se vendre, être pertinent et convaincre, tout cela s’apprend ! Vous entraîner vous permettra d’être plus détendu le jour de l’entretien. Même si vous avez une aisance naturelle à l’oral, il est peu probable que vous réussissiez à improviser des exemples pour appuyer vos propos sur le moment. A ne pas vous exercer, vous risquez d’être pris de court par certaines questions.  

De plus, montrer que vous avez effectué des recherches, que vous avez pris le temps de vous préparer pour cet entretien, se verra le moment venu, et cela sera très apprécié par le recruteur. Cela sera perçu comme un gage de votre motivation.

Si vous êtes encore étudiant, vous pouvez vous retrouver à 2 ou 3 pour « rôder » vos présentations entre vous. C’est très formateur de voir comment les autres se présentent, cela permet d’interroger ses façons de faire, et cela donne des pistes d’amélioration.

Afin d’être efficace dans vos entraînements, il vaut mieux comprendre quels sont les enjeux des recruteurs lorsqu’ils vous reçoivent en entretien. Leur finalité est multiple :

  • Rencontrer son futur collaborateur
  • Vérifier que votre profil correspond au poste
  • Se faire une meilleure opinion de vous, de votre personnalité
  • Tester votre motivation
  • Eliminer certains candidats

Mais l’entretien d’embauche est un échange, il vous sert également en tant que candidat à :

  • Avoir des précisions sur les missions qui vous seront confiées
  • Déterminer si le poste vous convient
  • Déterminer si l’entreprise, le cadre de travail vous correspondent

Préparer un entretien d'embauche, est-ce identique lorsqu'il est obtenu suite à une offre d’emploi ou à la suite d’une candidature spontanée ? La principale différence est que dans le premier cas, vous allez pouvoir analyser l’offre d’emploi. Dans les deux cas, il est important de clairement définir son projet professionnel.

Suite à une offre d’emploi

Si vous postulez suite à une annonce, vous devez connaître cette dernière quasiment par cœur. Prenez un surligneur et relevez les mots-clés de l’offre. Identifiez les compétences demandées et faites un tableau avec ce que vous maîtrisez totalement, un peu, ou pas du tout. Analysez quelles sont les attentes du poste, les qualités explicites et implicites qui sont requises pour ce dernier. En principe, vous avez déjà réalisé cette étape avant d’envoyer votre CV et lettre de motivation, mais il est toujours préférable de se remémorer ces différents points avant l’entretien. Tentez d’avoir une idée aussi précise que possible du profil recherché pour le poste, d’en déduire les points forts et les points faibles de votre candidature et réfléchir ainsi à des solutions pour réduire la portée de ces derniers.

Pour faire une bonne analyse, le plus simple est de prendre votre CV et l’annonce et de noter les points divergents et les points convergents entre les deux.

Si vous ne maîtrisez pas toutes les compétences énoncées dans l’offre, ou que vous manquez d’expériences par rapport à ce qui est écrit, il vous faudra être prêt à le justifier en entretien. Cela ne signifie pas que vous n’avez aucune chance ! Votre dossier a été sélectionné alors même que votre candidature ne remplit pas toutes les conditions, ce n’est donc pas rédhibitoire pour le poste.  

Par exemple : « Il est vrai que je ne maîtrise pas totalement le langage Python. Cependant je suis quelqu’un qui apprend très rapidement et je suis actuellement un MOOC sur le sujet. »

Suite à une candidature spontanée

Si vous obtenez un entretien suite à une candidature spontanée, soyez précis dans les missions que vous recherchez tout en vous montrant flexible et ouvert à des missions connexes.

Nous vous conseillons d’arpenter les offres d'emploi déjà existantes sur le site internet de l’entreprise et sur les sites de recherche d’emploi. Vous repérerez ainsi les éléments clés qui vous serviront lors de l’entretien. Il s’agit notamment des informations sur la culture d’entreprise, le type de profils recherchés, les compétences requises pour les postes similaires à celui que vous visez, les qualités valorisées par l’entreprise, etc.… 

De plus, demandez-vous :

  • Comment avez-vous entendu parler de l’entreprise ?
  • Pourquoi candidatez-vous de manière spontanée ?
  • Pourquoi avez-vous ciblé cette entreprise ? Quels sont les aspects de cette dernière qui vous attirent ?

Comment préparer un entretien d’embauche ?

Il existe cinq phases pour préparer un entretien d’embauche : connaître son CV et sa lettre de motivation par cœur, faire des recherches sur l’entreprise et le recruteur, réfléchir à des réponses aux questions piège classiques, réfléchir aux questions à poser au recruteur et enfin se mettre dans de bonnes conditions la veille de l’entretien.

Connaître son CV et sa lettre de motivation par cœur

Vous devez connaître votre CV par cœur et anticiper les questions que le recruteur est susceptible de vous poser. Si par exemple il y a un trou dans votre CV, vous devez être capable de le justifier. Si vous avez déclaré maîtriser un langage de programmation, réfléchissez en amont à un exemple qui peut le prouver. Mettez-vous dans la peau du recruteur : si vous receviez votre CV, quels points forts et points faibles relèveriez-vous par rapport au poste ?

Vous devez connaître votre lettre de motivation par cœur, d’autant plus que souvent les motivations qui y figurent sont quelque peu enjolivées. Vous devez être prêt à répondre à toute question liée à votre lettre de motivation. Si vous y avez indiqué votre projet professionnel, soyez prêt à le développer si le recruteur vous le demande.

Les recherches sur l’entreprise et le recruteur

Cette étape est particulièrement importante pour préparer un entretien d'embauche car les recruteurs attendent de vous une connaissance pointue de l’entreprise au sein de laquelle vous candidatez.

Vous avez différentes façons d’effectuer vos recherches :

  • Discuter de l’entreprise avec votre entourage et voir quelle est l’image qu’ils en ont, peut-être même que vous connaissez quelqu’un qui est / a été en poste dans cette entreprise et ainsi lui poser vos questions.
  • Sillonner le site internet de l’entreprise pour y dénicher toutes les informations dont vous avez besoin notamment : 
  1. Sa taille
  2. Son organigramme avec les personnes à responsabilité, repérez l'interlocuteur qui va vous faire passer l’entretien si vous avez son nom
  3. Ses valeurs
  4. Sa position sur son marché
  5. Ses produits / services
  6. Ses clients principaux
  7. Son organisation en interne
  • Suivre l’actualité de l’entreprise sur les réseaux sociaux. Cela vous permettra d’avoir des informations qui ne figurent potentiellement pas sur le site internet. Souvent, les entreprises y partagent leurs nouveaux projets, informent sur les périodes de recrutement, et vous aurez ainsi l’occasion de comprendre davantage l’état d’esprit de l’entreprise. Voici les principaux réseaux sur lesquels vous devez porter votre attention :
  1. LinkedIn, certainement le plus important car il s’agit du réseau professionnel par excellence
  2. Facebook, pour des informations moins conventionnelles
  3. Twitter
  • Lire des articles traitant de l’entreprise et de son actualité afin d’avoir un regard extérieur. Vous pouvez par exemple taper le nom de l’entreprise sur Google dans la catégorie « Actualités ».

Faites des recherches sur le recruteur si vous connaissez son identité. Faites une première recherche sur Google, si aucune photo n’apparaît recherchez-le sur LinkedIn. Tout d’abord cela vous permettra de le reconnaître facilement le jour J, mais aussi de vous enlever une appréhension.

Il est également important de faire des recherches sur le recruteur afin de savoir quel poste il occupe dans l’entreprise, si possible en apprendre davantage sur son parcours (ex : est-il diplômé d’une formation technique comme vous ?) et pourquoi pas de vous trouver des points communs. A ce titre, LinkedIn peut particulièrement vous être utile pour préparer un entretien d’embauche.

Questions piège entretien d’embauche

Lorsque vous préparez un entretien d’embauche, il est important de réfléchir aux réponses que vous pourrez donner à un certain nombre de questions piège.

A la suite des informations que vous aurez recueillies lors de vos premières recherches, notez vos réponses aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que l’entreprise a de plus qu’une autre ?
  • Qu’est-ce qui m’attire dans cette entreprise ?
  • Pourquoi ai-je candidaté pour ce poste ?
  • Quelles sont mes compétences en termes de savoir-faire et de savoir-être pour le poste ?
  • Qu’est-ce qui fait que ma candidature est unique, qu’ai-je de plus que les autres ?
  • Quels sont mes objectifs à moyen / long termes ?
  • Sur quels éléments concrets fonder mes prétentions salariales ?
  • Quels éléments voulez-vous que le recruteur retienne à l’issue de l’entretien ?

Répondre à ces questions vous permettra de réaliser un travail d'introspection quant à vos motivations et réfléchir à vos points forts et points faibles.

Sur la base de ces éléments, entraînez-vous à répondre à l’ensemble des questions piège qui reviennent souvent en entretien :

Il est difficile d’improviser des réponses à ces questions, c’est pourquoi il est important de s’entraîner afin de faire une réponse la plus claire, la plus concise et la plus percutante possible le jour de l’entretien.

Le plus important est de donner des illustrations concrètes appuyant votre argumentation, or vous devez travailler ces exemples en amont de l’entrevue.

Questions à poser entretien

Enfin, n’oubliez pas de préparer les questions à poser au recruteur ! Nous avons dédié tout un article à ce sujet, n’hésitez pas à le consulter pour trouver celles qui sont pertinentes et faire la différence.

La veille de l’entretien

Préparer un entretien d'embauche signifie également préparer ses affaires la veille du jour J ! Il vaut mieux avoir l’esprit tranquille en allant à votre rendez-vous et donc éviter de préparer son sac à la dernière minute. Pour être sûr de ne rien oublier, effectuez cette check-list :

  • Votre convocation si vous en avez une
  • Plusieurs CV imprimés et votre lettre de motivation
  • L’offre d’emploi / la fiche de poste si vous candidatez suite à une annonce
  • S’il y a lieu, vos attestations de stage/ de travail
  • Votre mémoire de fin d’études s’il est en lien avec le poste pour lequel vous candidatez
  • Le plan d’accès de l’entreprise
  • De quoi prendre des notes
  • Les notes que vous avez prises durant la préparation de votre entretien, afin de jeter un coup d’œil si vous oubliez quelque chose juste avant d’entrer
  • Préparez votre tenue pour le jour J
  • Repérez les lieux sur Google : une fois sur place vous serez ainsi déjà plus à l’aise avec ce nouvel environnement et cela vous fera gagner du temps

Enfin la veille, n’oubliez pas de vérifier l’heure de votre rendez-vous (voire la date…) !

 

En conclusion, un entretien ne s’improvise pas ! Il vous faut vous poser de nombreuses questions avant de vous y rendre et vous entraîner à parler de vous. Alors mettez toutes les chances de votre côté et laissez-vous du temps pour préparer un entretien d’embauche !

Et le jour J, comment réussir l’entretien ? N’hésitez pas télécharger notre guide pour découvrir de nombreuses astuces à mettre en pratique en entretien !

Télécharger notre guide sur l'entretien d'embauche