Questions à poser en entretien

Questions à poser en entretien : dernière étape de votre entretien d’embauche, elles peuvent faire basculer votre candidature.

Faut-il poser des questions en fin d’entretien ? Quelles questions faut-il éviter ? Comment trouver les bonnes questions pour se démarquer ? Ce sont autant d’interrogations que nous tenterons d’élucider dans cet article.

Sommaire :

  • Avez-vous des questions ?
  • Questions à poser au recruteur
  • Questions à poser en entretien : exemples

Avez-vous des questions ? 

OUI. L’erreur à ne surtout pas faire est de répondre « non » à cette question. En effet, cela dénotera un manque d’intérêt de votre part et le recruteur pourra penser que vous cherchez à couper court à la discussion. Si le poste vous intéresse vraiment, vous aurez toujours des interrogations, des points qui demandent des éclaircissements, certains aspects à approfondir.

Si tous les points ont été abordés dans les détails, vous pouvez le faire savoir à votre interlocuteur de manière honnête. Mais dans ce cas-là, veillez à faire un récapitulatif de votre entretien, pour montrer que votre absence de questionnements n’est pas synonyme d’un manque de motivation. Par exemple : « Je pense que je n’ai plus de questions : vous avez éclairé tel aspect, j’ai bien compris que les enjeux du poste sont XXX,… »

Dans tous les cas, il vaut mieux éviter de poser des questions creuses. Des questions qui ne sont pas pertinentes, car trop générales ou dont la réponse est trop évidente, peuvent également faire basculer votre candidature, mais du mauvais côté.

Une erreur fréquente dans les questions à poser en entretien est d’avancer des interrogations qui témoignent d’un manque de préparation de votre part. Ainsi, certains candidats, alors même qu’ils ont préparé leur entrevue, posent des questions du type :

  • Quels sont les enjeux actuels du poste ? (la question reste néanmoins possible si l'annonce était particulièrement succincte sur ce point)
  • Quelles qualités recherchez-vous pour ce poste ?
  • Quelles sont les valeurs de l’entreprise ?
  • Quel est l’avantage principal de l’entreprise par rapport à ses concurrents ?

Elles sont absolument à éviter ! (Sauf bien sûr si après avoir arpenté l’intégralité de leur site web, pages sur les réseaux sociaux, etc… vous n’avez pas trouvé la réponse, mais cette situation est rare.)

Pourquoi ? Car elles montrent que vous n’avez pas analysé les attentes du poste en amont, ce qui peut être problématique lorsque l’on se rend en entretien d’embauche. De plus, vous êtes censés avoir fait des recherches sur l’entreprise, connaître ses valeurs, ses principaux projets, sa position sur son secteur ; vous n’êtes pas censés découvrir l’entreprise et/ou le poste au moment de la rencontre avec le recruteur.

A présent que nous avons élucidé la question de l’utilité de poser des questions au recruteur, que nous avons vu quelles sont les erreurs à éviter, nous allons passer en revue les questions que vous pouvez poser et la manière de les amener.

Questions à poser au recruteur 

Les sujets que vous pouvez aborder

Les questions à poser en entretien peuvent être issues des thèmes suivants :

  • L’entreprise
  • L’équipe
  • Le poste
  • Les missions
  • Le recruteur
  • L’entretien
  • La suite du processus de recrutement 

Comment poser les questions ?

Voici les deux conseils principaux qu’il vous faut tenter d’appliquer au maximum dans vos questions à poser en entretien :

  1. Tout d’abord, lorsque vous préparez vos questions, veillez à ce qu’à travers ces dernières le recruteur vous imagine, vous projette en poste. Par exemple, au lieu de dire « Quels sont les premiers objectifs du poste ? », préférez « Quelles seront mes priorités une fois en poste ? ». Inconsciemment, cela pousse le recruteur à vous imaginer réalisant les missions.
  2. Profitez du moment des questions pour montrer que vous vous êtes renseigné sur l’entreprise car vous êtes motivé. Par exemple, au lieu de demander « Quelle est l’ambiance au travail ? », demandez plutôt « En parcourant votre site, j’ai cru comprendre que les valeurs de votre entreprise sont X X X. Pouvez-vous me confirmer que cela se ressent au niveau de l’ambiance de travail ? »

Cela signifie que vos questions doivent être ciblées, vous ne pouvez pas vous contenter de questions très générales.

Nous vous conseillons de poser entre deux et quatre questions à la fin de l’entrevue et si possible de rebondir sur les réponses de votre interlocuteur. Il y a au minimum deux questions qu’il vous faut poser : la question sur le déroulement de la suite du processus de recrutement et une question ciblée sur les missions qui vous seront confiées.

Comment trouver les bonnes questions ?

Votre premier réflexe doit être de reprendre l’annonce et de souligner les aspects qui vous semblent flous. Par exemple, si l’annonce stipule que «  vous interviendrez en autonomie sur le projet mais en relation avec l’équipe de développement qui a construit l’application web initiale », dans la mesure où vous serez amené à communiquer avec cette équipe, vous pouvez demander : « De combien de personnes est composée cette équipe ? » « Les membres de cette équipe ont-ils déjà travaillé avec des ingénieurs consultants ? ».

Une autre méthode est de faire des recherches sur le site internet de l’entreprise mais également sur les réseaux sociaux. Ces derniers peuvent vous apporter de précieuses informations sur l’actualité de l’entreprise, des informations sur la culture d’entreprise qui peuvent ne pas figurer sur le site internet. Vous pouvez également faire de brèves recherches sur la/les personne(s) qui vous fera/feront passer l’entretien, afin de prendre connaissance de son/leur parcours et pourquoi pas de vous trouver des points communs.

Enfin, soyez particulièrement attentif pendant l’entretien et prenez des notes ! Relevez tous les éléments qui ne figuraient ni dans l’annonce ni dans vos recherches, notez les points qui vous étonnent ou qui pourraient être davantage détaillés.

Questions à poser en entretien : exemples

Les questions sur l’entreprise :

Ces questions à poser en entretien sont importantes car témoignent de votre intérêt pour l’entreprise et pas uniquement pour le poste visé.

Comme on l’a vu, ne vous mettez pas en porte à faux : vous devez montrer que vous connaissez l’entreprise car vous avez vraiment envie d’y travailler. Après avoir fait vos recherches, reprenez les points que vous avez soulevés et demandez-vous quels points en rapport avec le poste visé pourraient être éclaircis.

Par exemple, si vous avez pris connaissance d’un projet en cours dans l’entreprise ayant un rapport avec les missions du poste pour lequel vous candidatez, vous pouvez demander au recruteur si d’autres projets de ce type sont en préparation et si vous pourriez être amené à travailler dessus.

  • Comment s’organisent les différents services ?  
  • Comment vont s’organiser le partage des missions ? 

Posez une question directement sur les valeurs de l’entreprise. Par exemple, chez AViSTO, la solidarité est au cœur des valeurs de l’entreprise. Vous pouvez ainsi demander à votre interlocuteur :

  • J’ai compris que la solidarité est particulièrement importante dans votre entreprise, pouvez-vous m’expliquer comment cela se traduit au quotidien ? 

Même astuce pour l’ambiance au travail !

  • Comment décririez-vous l’ambiance de travail ici ? 

Evitez les questions relatives aux effectifs, les enjeux de l’entreprise, ses produits ou ses concurrents.

En ce sens, comment poser une question sur les enjeux de l’entreprise sans laisser penser que vous n’avez pas fait de recherches ? Tout est une question de tournure ! Vous pouvez amener cette question en demandant notamment s’ils sont satisfaits du lancement de leur nouveau produit,…

Les questions sur l’équipe :

Ce type de questions à poser en entretien montre au recruteur que vous vous intéressez aux enjeux du travail d’équipe et que vous êtes attentif à une bonne ambiance de travail.

  • Pouvez-vous m’en dire plus sur l’équipe ?
  • Avec combien de personnes vais-je travailler quotidiennement ?

Les questions sur les contours du poste :

Ces questions à poser en entretien sont banales mais vous apportent de véritables informations.

  • S’agit-il d’une création de poste ?
  • Quel était le parcours de la personne qui occupait le poste précédemment ?
  • Quel sera le rythme de mes rencontres avec mon supérieur ?
  • Comment mon temps de travail sera réparti ?
  • A quoi ressemble une journée type à ce poste ?
  • Selon vous, quels éléments témoigneront que le poste a été correctement pris en main ?
  • Y a-t-il des déplacements à prévoir ? Si oui, à quelle fréquence ?

Les questions sur les missions :

Ici, il vous faut montrer que vous comprenez les attentes du poste et entrer dans le détail des missions, dans la mesure où souvent les annonces sont relativement concises. Montrez que vous êtes un spécialiste dans votre domaine.

Si par exemple l’annonce stipule qu’une de vos missions sera « d’intervenir sur la création de la UI de l'application » vous pouvez demander :

  • Quel sera le poids de mon intervention, de quelle marge de manœuvre vais-je disposer ? 

N’hésitez pas à poser des questions sur les méthodes, les technologies employées, elles seront un gage de votre expertise.

Les questions sur le recruteur :

Ces questions à poser en entretien sont plus délicates que les précédentes. Il vous faut faire preuve de bon sens : ne les posez que si vous sentez que le courant passe bien entre vous et votre interlocuteur et que vous êtes dans une position assez favorable pour le faire.

  • Quel est votre parcours ?
  • Aimez-vous travailler ici ?

Les questions sur l’entretien/la conformité de votre profil avec le poste :

  • Pourquoi avez-vous retenu mon CV ?

Cela vous permettra de savoir quels aspects de votre candidature sont les plus pertinents pour le poste, et de les mettre ainsi davantage en avant.

  • Quels sont selon vous les points de ma candidature qu’il me faut améliorer ?

La question posée ainsi vous permet de savoir ce que le recruteur a pensé de l’entretien, sans lui demander de manière très directe « Comment avez-vous trouvé l’entretien ? ».

Les questions qui vous projettent sur le long terme :

Afin de montrer au recruteur que vous avez une certaine capacité à prendre du recul, et que vous souhaitez évoluer dans cette entreprise vous pouvez avoir recours à ce type de questions à poser en entretien. Cela témoigne du fait que fournir des résultats satisfaisants est quelque chose qui vous tient à cœur.

  • A quelle fréquence évaluez-vous le travail de vos collaborateurs ?
  • Quelles sont les formations possibles ?

La question inévitable :

  • Quelle est la suite du processus de recrutement ?
  • D’ici combien de temps puis-je espérer une réponse de votre part ?
  • Généralement, quelle est la durée de réponse pour un poste ?

Cette question est primordiale, elle vous donnera notamment une idée du délai en dessous duquel il est préférable de ne pas envoyer de mail de relance de candidature au recruteur.

Les questions pratiques :

Le salaire, les jours de congés, les avantages,… Nous vous conseillons d’éviter ce type de questions lors de votre premier entretien. Si un second entretien est organisé, vous pourrez alors les poser, tout en y mettant la forme.

 

En conclusion, il existe de nombreuses questions à poser en entretien. Les exemples donnés ci-dessus doivent vous servir de base, vous donner une idée des interrogations que vous pouvez aborder. Mais il vous faut les adapter au poste, poser des questions ciblées afin d’être le plus pertinent possible et montrer au recruteur que vous êtes réellement motivé. Pour être sûr d'être prêt le jour J, téléchargez notre guide pour réussir votre entretien d'embauche !

Télécharger notre guide sur l'entretien d'embauche