Recommandation professionnelle

La recommandation professionnelle est souvent laissée de côté par les candidats, alors même qu’elle peut faire pencher leur candidature. Que ce soit par le biais d’une lettre de recommandation professionnelle, de références CV ou d’une recommandation sur LinkedIn, elles permettent de renforcer leur légitimité.

Sommaire :

  • Recommandation professionnelle définition
  • Lettre de recommandation professionnelle : à qui la demander ?
  • Demande lettre de recommandation
  • Références professionnelles : les mettre en valeur
  • Références CV
  • Recommandation LinkedIn

Recommandation professionnelle définition 

Qu’est-ce qu’une recommandation professionnelle ?

Une recommandation professionnelle est un engagement de la part d’un tiers concernant vos compétences. Cette personne peut se porter garante de vos soft skills, comme de vos compétences techniques. Il s’agit de contacts professionnels qui ont pour vocation d’appuyer vos candidatures auprès des recruteurs.

Il existe deux écoles : celle qui privilégie les recommandations via les réseaux sociaux professionnels, et celle qui valorise la lettre de recommandation professionnelle (format papier). La position que nous défendrons dans cet article est que ces deux formes de références professionnelles sont complémentaires !

Quelle est son utilité ?

En France, les recommandations professionnelles ne sont pas indispensables dans une candidature, un recruteur ne vous reprochera jamais de ne pas en avoir fournies. Toutefois, elles peuvent constituer un véritable plus ! A diplômes, formations et compétences équivalents, un recruteur choisira le candidat qui a su donner des références positives et ainsi donner une preuve de sa valeur ajoutée. Elles permettent de rassurer les entreprises ; puisqu'elles ne vous connaissent pas, elles apprécient d'avoir un avis professionnel externe sur vous.

Pour le recruteur, c’est également l’occasion de vérifier rapidement la véracité du contenu de votre CV et notamment que vous ne vous êtes pas survendu. Faites donc attention à ce que vous mettez dans votre CV ! Mais c’est aussi un moyen d’en apprendre plus sur votre personnalité, sur votre manière d'être au travail, sur l'entente que vous avez avec vos collègues,...

Pour vous, c’est l’occasion de vous faire bien voir par les recruteurs, d’ajouter une valeur positive et relativement objective à votre candidature puisqu’elle ne vient pas de vous.

Enfin, elles sont utiles en termes de réseautage et vous permettent de renouer le contact avec d’anciens collègues ou supérieurs hiérarchiques !

Recommandation professionnelle : à qui la demander ?

A des contacts professionnels…

Cela peut paraître évident mais pour qu’une recommandation professionnelle ait réellement de la valeur, il faut qu’elle vienne d’un contact professionnel. Cela signifie que la personne en question doit avoir travaillé avec vous ! A part si vous avez travaillé pendant longtemps avec un membre de votre famille ou un ami, évitez de faire appel à eux pour rédiger une lettre de recommandation à votre égard.

De plus, il vaut mieux faire appel à une personne qui peut attester de compétences qui sont requises pour le nouvel emploi / stage que vous visez. Toutefois, il est possible de solliciter une recommandation professionnelle pour faire valoir vos soft skills à des personnes travaillant dans un domaine différent. Mais dans ce cas-là, veillez à ce qu'elle n'aborde que les qualités qui sont demandées pour le poste.

…Qui ont une certaine autorité…

Votre lettre de recommandation professionnelle ou vos références CV seront d’autant plus efficaces si elles proviennent de personnes faisant preuve d’autorité. Généralement, les recruteurs accordent plus de crédit à vos anciens supérieurs qu’à vos anciens collègues.

Votre ancien supérieur hiérarchique direct est en général la personne la plus apte à vous rédiger une lettre de recommandation professionnelle dans la mesure où il est (en théorie) la personne avec laquelle vous avez le plus travaillé. Ce peut également être quelqu’un de plus élevé dans la hiérarchie si vous avez déjà travaillé avec.

Il est possible de solliciter un collègue, mais dans ces cas-là nous vous conseillons de demander à une personne qui a davantage d’ancienneté et d’expérience que vous dans votre entreprise précédente. Veillez à ne solliciter que les personnes suffisamment compétentes pour juger de votre travail. Si vous êtes ingénieur, votre chef de projet peut être bien placé pour être votre référent.

Si vous êtes encore étudiant ou jeune diplômé, vous pouvez faire cette demande à votre ancien maître de stage, ou à un professeur pour lequel vous avez fourni un travail conséquent, et de qualité (mémoire, thèse,…) !

…Et qui diront du bien de vous !

Il est évident que si vous avez quitté votre dernier poste, stage en mauvais termes avec votre supérieur ou vos collègues, il vaut mieux ne pas leur demander ! Vous devez faire appel à des personnes en qui vous avez confiance, dont vous êtes certain de l’avis positif sur votre travail.

Demande lettre de recommandation 

Avoir du tact

Evitez d’envoyer un texto à votre ancien chef en lui disant « Salut ! Tu peux me rédiger une lettre de recommandation stp ? Merci, A+ ! ». Vous risqueriez de griller toutes vos chances de l'ajouter à vos références professionnelles et vous pourrez le rayer de votre carnet d’adresses. Il faut que la personne ait envie de vous recommander, elle ne doit pas se sentir forcée.

Vous pouvez faire votre demande au cours d’une discussion informelle, par téléphone ou bien par mail. Les mails permettent d’avoir une trace écrite de votre demande et de mettre noir sur blanc vos intentions mais sont plus formels qu'une discussion.

La forme de la requête

Si vous avez perdu le contact avec la personne à qui vous demandez une recommandation, n’hésitez pas à lui rappeler qui vous êtes et le contexte dans lequel vous avez travaillé ensemble.

Lorsque vous sollicitez une personne pour une lettre de recommandation professionnelle, vous devez lui laisser une marge de manœuvre et ne pas lui dicter ce que vous souhaitez qu’elle écrive. Toutefois, il vous faut la guider pour être sûr que la lettre vous soit utile et que la personne sache pour quoi elle vous recommande !

Veillez donc à détailler votre projet professionnel et les compétences requises pour le poste que vous visez. Si par exemple vous sollicitez votre ancien maître de stage pour un premier emploi, faites-lui savoir et expliquez-lui le contexte : métier, secteur d’activité, type d’entreprise, pourquoi pas résumer les missions,…

« Bonjour, je suis untel, nous avons travaillé ensemble durant mon stage de 3ème année en développement web. Nous avons monté tel projet ensemble … Aujourd’hui je souhaite intégrer une grande entreprise pour y évoluer en tant que XXX spécialisée dans XXX. Je vise un poste de XXX faisant appel à des compétences telles que XXX. Pensez-vous avoir des informations suffisantes concernant mon travail avec vous pour me recommander auprès de mon futur employeur ? »

Solliciter au bon moment

Généralement il vaut mieux ne pas attendre trop longtemps après avoir quitté votre précédent emploi et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord cela permet à la personne qui vous recommande d’avoir la mémoire fraîche et donc d’être précis dans son argumentation.

De plus, il est fort probable que votre ancien supérieur hiérarchique soit occupé et il faudra lui laisser un peu de temps pour rédiger votre lettre de recommandation professionnelle. Or, souvent vous n’avez que quelques jours pour postuler à une offre d’emploi. Ajoutons à cela que si votre référent doit se dépêcher pour écrire votre lettre de recommandation, il se peut qu’elle soit moins bonne. Il vaut mieux donc s’y prendre à l’avance !

Ne pas oublier de remercier

N’oubliez pas de remercier chaleureusement les personnes qui ont bien voulu vous recommander ! Cela leur a pris du temps et vous donnera potentiellement un bon coup de pouce dans vos futures candidatures, alors que ce soit de vive voix ou par mail, dites merci ! Il est également bien vu de tenir informées ces personnes de l’avancement de votre parcours professionnel par la suite, surtout si leur recommandation vous a permis de trouver un emploi / stage.

Gérer ses recommandations

Si une lettre de recommandation est trop élogieuse, il y a des chances pour qu’elle suscite le doute chez le recruteur.

De plus, une bonne lettre de recommandation se reconnaît à la qualité de son argumentation. Une lettre qui fait une simple liste de vertus n’a que peu de valeur si elle n’est pas appuyée par des exemples concrets.

Elle doit présenter les compétences et qualités qui sont en lien avec le poste que vous convoitez. Enfin, elle ne doit pas dépasser une page et doit être signée, avec les coordonnées, de son auteur.

Si vous êtes étudiant ou jeune diplômé, une à deux lettres de recommandation professionnelle suffisent. Le nombre de références "requises" augmentent ensuite avec la fonction hiérarchique et l'expérience demandée.

Au-delà d’une petite dizaine d’années, vous pouvez considérer que vos références professionnelles sont trop anciennes et il vaut mieux les laisser de côté.

Références professionnelles : les mettre en valeur

Il existe plusieurs manières pour mettre en valeur ses références professionnelles. Vous pouvez donner votre lettre de recommandation professionnelle avec votre CV et lettre de motivation au moment où vous candidatez. Mais attention à ne pas en faire trop ! Vous pouvez également les transmettre au recruteur le jour de l’entretien, en fin de rencontre pour finir sur une note positive.

Mais vous avez aussi la possibilité d’indiquer des références CV, ou de vous faire recommander sur les réseaux sociaux professionnels, notamment sur LinkedIn.

Nous vous recommandons de varier les plaisirs ! Essayez au maximum de vous constituer une base de données de recommandations sur LinkedIn, mais aussi de disposer d’une ou plusieurs lettres de recommandation écrites. Ces dernières sont plus officielles et peuvent vous faire gagner des points à l’issue d’un entretien notamment. Pour ce qui est des recommandations LinkedIn, les recruteurs ont l’habitude de faire des recherches sur les candidats avant de les convoquer en entretien : une brève recherche sur LinkedIn peut ainsi conforter votre légitimité et donner envie au recruteur de vous faire passer un entretien.

Références CV 

Indiquer que l’on a des références professionnelles dans son CV signale au recruteur que vous pouvez lui fournir une lettre de recommandation professionnelle si besoin est ou qu'il peut contacter des personnes pouvant attester de votre travail. Cela permet de laisser la main au recruteur tout en fournissant un gage de votre crédibilité. En général, les références CV sont placées à la fin de ce dernier.

Surtout, prévenez vos références qu’elles risquent d’être contactées ! Tout d'abord car c'est la moindre des politesses si elles ont accepté de vanter vos mérites, mais aussi car si elles sont prises de court, elles ne seront pas préparées à vous recommander comme vous l'auriez souhaité.

Vous pouvez renseigner dans un encadré le nom, prénom, la fonction et les coordonnées du référent et intituler cette section « Pour prise de références ». Mais cette technique ne sera peut-être pas très appréciée de vos anciens supérieurs / collègues : ils n’ont pas forcément envie de voir leurs informations circuler. Si vous penchez pour cette option, veillez donc à demander leur accord en amont.

Il est également possible d’indiquer « Références disponibles sur demande », ce qui est une bonne technique surtout si vous manquez d’espace ou pour gagner en lisibilité. Cela vous permettra aussi de garder un œil sur vos contacts et de pouvoir les prévenir d’un possible appel.

De plus en plus de candidats insèrent dans leur CV un renvoi vers leur page LinkedIn où ils ont des recommandations ; c’est une très bonne astuce pour alléger le CV et invite le lecteur à faire une recherche approfondie sur votre profil !

Recommandation LinkedIn

Les recommandations sur LinkedIn servent surtout à séduire les recruteurs. Cela vous donne davantage de crédibilité par rapport aux personnes qui n’en disposent pas.

Pour ce faire, il vous suffit de « solliciter une recommandation » lorsque vous êtes sur le profil de la personne en question, mais vous pouvez tout aussi bien lui envoyer un message pour lui demander. Attention à bien personnaliser votre demande ! Le message automatique proposé par LinkedIn est très impersonnel, et il est possible que votre contact n’y réponde même pas. Au contraire, lorsqu’une demande est soignée, les personnes ont davantage tendance à y répondre positivement. Comme pour une lettre de recommandation lambda, expliquez pour quelles compétences vous aimeriez être recommandé (par exemple expert Java, data scientist expérimenté,…), toujours en laissant une marge de manœuvre. N’hésitez pas à proposer d’en discuter avec la personne concernée.

Ne demandez pas à n’importe qui de rédiger une recommandation pour vous sur LinkedIn ! Oubliez les copains de l’école ou de la fac, ou votre famille. Comme pour une recommandation papier, vous devez faire appel à des personnes à même de juger de votre travail professionnellement.

Sur LinkedIn, il existe également les recommandations de compétences, ou endossement de compétences. Celles-ci ne disposent pas de processus automatique pour en faire la demande, notamment car elles se font en un clic. Seules les compétences que vous avez déjà listées peuvent faire l’objet d’une recommandation. Elles ont une utilité limitée. Vous pouvez les demander directement, ou recommander des compétences de quelqu’un et espérer qu’il / elle vous rende la pareille.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez comment utiliser LinkedIn, et découvrez un exemple de profil duquel vous inspirer.

Comment allier la recommandation LinkedIn et la lettre de recommandation professionnelle ? 

Si vous avez déjà contacté un ancien contact professionnel pour qu'il vous rédige une lettre de recommandation professionnelle, il sera sûrement excessif de lui demander en plus de publier sur votre profil une recommandation LinkedIn. A ce moment-là, vous pouvez très bien lui demander son accord pour publier sa lettre en pièce jointe sur votre page.

 

Ainsi, avoir dans sa poche des références professionnelles peut être un grand atout pour vos candidatures. Elles permettent au recruteur d’être rassuré et d’avoir une assurance extérieure que vous saurez satisfaire ses attentes. La recommandation professionnelle est une reconnaissance de vos savoir-faire et de vos qualités professionnelles qui vous permet de gagner en légitimité. Alors, n'hésitez plus à en solliciter !

Découvrez toutes nos techniques de réseautage sur LinkedIn :

Les techniques de réseautage sur LinkedIn