Ingénieur test et validation

Ingénieur Test et Validation

Découvrez le métier d’ ingénieur test et validation : tâches quotidiennes, formation, compétences, salaire et offres d’emploi chez AViSTO.

Sommaire :

Description du Métier

L’ ingénieur test et validation a pour rôle de valider intégralement des logiciels ou des applications avant leur mise en ligne sur des environnements clients.

Voici ses principales missions :

  • Prendre connaissance de manière exhaustive de la spécification produit
  • Créer une batterie de tests correspondant à tous les points de la spécification à valider
  • Exécuter la batterie de tests jusqu’à ce que le produit donne satisfaction au vu des normes de test imposées
  • Réaliser un reporting précis
  • Livrer le logiciel validé au demandeur
  • Potentiellement poursuivre la surveillance des performances du logiciel via un monitoring quotidien : les scripts de validation continuent à tourner, mais ils sont devenus des scripts de non-régression

Devenir Ingénieur Test et Validation

Pour devenir ingénieur test et validation, on peut soit avoir suivi une spécialisation en école d’ingénieur / dans le cadre d’un master à l’université, ou bien s’orienter vers ce métier après une expérience dans le domaine du développement logiciel.
Ce second parcours a plusieurs avantages :

  • La connaissance de la programmation permet de bien comprendre le fonctionnement d’un logiciel, et donc de mieux connaître les bugs potentiels ainsi que les cas limites d’utilisation au moment de réfléchir à la conception des plans de test.
  • Lorsqu’il faut remonter un bug majeur à l’équipe de développement, on connaît les difficultés du métier, ses contraintes et l’état d’esprit potentiel du développeur quand on vient lui dire qu’il a fait une erreur : cela peut aider à lui présenter les choses avec doigté, en évitant une confrontation stérile.
  • Enfin, si les passerelles du développement logiciel vers le test et la validation sont courantes, la réciproque est moins vraie : le monde de la programmation évolue très vite et l’employabilité du développeur dépend beaucoup de son expérience professionnelle. Même s’il est possible de basculer vers le développement après avoir été testeur, c’est un parcours plus difficilement valorisable.

Compétences Ingénieur Test et Validation

Les principales compétences d’un ingénieur test et validation sont :

  • La maîtrise d’outils de test, par exemple ALM de Hewlett Packard
  • La connaissance de méthodologies de test logiciel, par exemple ISTQB
  • La capacité à intégrer rapidement les aspects fonctionnels du logiciel testé
  • La connaissance de langages de script, par exemple Python
  • En lien avec le point précédent : savoir programmer n’est pas obligatoire ; néanmoins, cela s’avère très utile pour développer des outils qui vont faciliter le travail quotidien

Enfin, au niveau humain, l’ingénieur test est quelqu’un de rigoureux, qui aime investiguer et qui sait faire preuve de diplomatie.

Salaire

Le salaire d’un ingénieur validation dépend de son parcours, son expérience, l’obtention éventuelle d’une certification (ex : ISTQB), les compétences techniques (ex : langages de programmation ou de scripting), la taille de l’entreprise, la localisation du poste etc.
Difficile donc de donner une réponse précise à la question du salaire. Néanmoins, pour un débutant, une fourchette raisonnable va de 33K€ à 36K€. Pour plus de détails, il est possible de consulter un simulateur de salaires sur Internet.

Emploi Ingénieur Test et Validation

AViSTO recrute régulièrement des ingénieurs test et validation à Nice Sophia Antipolis, Aix en Provence, Rennes, Nantes, Paris, Grenoble et Lyon ! Les opportunités sont à retrouver sur notre site emploi.

Autres fiches métiers qui pourraient vous intéresser : ingénieur V&V ; ingénieur QA.