Candidature spontanée

Candidature spontanée

La candidature spontanée est un excellent moyen pour postuler à des fonctions qui n’ont pas encore fait l’objet d’une annonce de recrutement. Vous accédez alors au marché caché de l’emploi. Voici quelques conseils pour préparer au mieux vos candidatures spontanées.

Sommaire :

  • Comment la préparer ?
  • Lettre de motivation candidature spontanée
  • CV candidature spontanée
  • Relancer sa candidature spontanée

 

Pour aller plus loin, téléchargez notre guide gratuit de conseils pour améliorer vos CV.

Comment la préparer ?

De manière générale, les entreprises apprécient de recevoir des candidatures spontanées. Dans la mesure où elles sont pertinentes, elles démontrent votre grande motivation ainsi que le fort intérêt que vous leur portez. Vous devenez alors pleinement acteur de votre recherche. Cette démarche peut également créer des besoins au sein de la société contactée, alors n’hésitez pas à candidater de manière spontanée.

Pour ce faire, vous devez tout d’abord cibler les entreprises qui vous intéressent. Vous pouvez vous référer aux annonces existantes qui vous donneront des informations sur la culture d’entreprise, les profils recherchés, les compétences requises etc. N’hésitez pas non plus à visiter leur site internet, ou à vous abonner à leurs pages sur les réseaux sociaux.
Utiliser votre réseau est également possible : et si vous connaissiez déjà quelqu’un qui occupe un poste similaire ou travaille dans une entreprise qui vous intéresse ? Cette personne vous aidera peut-être à trouver l’emploi de vos rêves…

Cependant, ce processus peut se révéler long et fastidieux : il faut avoir la chance de tomber au bon moment et de s’adresser au bon contact.

Lettre de motivation candidature spontanée

Avec votre CV, vous allez joindre une lettre de motivation spontanée ; il faut y apporter une attention particulière. En effet, c’est là où vous allez présenter à l’entreprise ciblée, qui ne vous connaît pas encore, ce que vous pouvez lui apporter. Pour ce faire, vous devez montrer que vous avez cerné les besoins de son activité, puis faire valoir vos compétences ainsi que votre désir de la rejoindre. Bref, vous allez chercher à convaincre la personne qui lira votre CV et votre lettre de candidature spontanée qu’elle a besoin de vous !

Reportez-vous à notre article dédié à la question de la lettre de motivation : vous y trouverez tous nos conseils et des exemples.

Toutefois, l’erreur à commettre serait de tout miser sur votre lettre de motivation. Or, il faut garder à l’esprit que, dans la grande majorité des cas, votre lettre aura une importance secondaire par rapport à votre CV. C’est ce dernier qui fera la différence !

CV candidature spontanée

Votre CV pour une candidature spontanée comporte les mêmes codes que pour un CV en réponse à une offre d’emploi. Bien entendu, il doit donc être adapté à l’entreprise et au poste que vous visez, vous ne pouvez pas vous contenter d’un « CV passe-partout ».

Titre CV candidature spontanée

Cela signifie que vous devez avoir une idée précise du poste pour lequel vous candidatez et le faire apparaître en titre de votre CV. Vous devez fournir de vraies informations et le recruteur doit pouvoir facilement se faire une idée de ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Par exemple, ce peut être : « Élève ingénieur génie logiciel – A la recherche d’un projet de fin d’études – Février – Août 2019 (6 mois) ».

Relance candidature spontanée

Enfin, n’hésitez pas à relancer l’entreprise après votre candidature spontanée.

Chez AViSTO

Si vous êtes développeur dans un langage de programmation couramment utilisé, le plus simple est de consulter les offres sur notre site emploi et de postuler directement.
Si vous ciblez un poste dans un métier périphérique au développement logiciel (ex : business intelligence, big data, sécurité informatique), il est possible que vous ne trouviez pas d’offre correspondante au moment de votre recherche. Déposer une candidature spontanée est alors tout à fait pertinent. C’est également le cas pour des postes de management technique (ex : responsable de pôle métier) ou pour les fonctions commerciales (ex : business manager).

Pour conclure, dans la mesure où votre candidature est ciblée et pertinente, l’entreprise vous recontactera très probablement lorsqu’un poste correspondant à votre profil se présentera. Donc même si vous recevez une réponse négative dans un premier temps, tout espoir n’est pas perdu !